Saint-Gobain optimise sa supply chain transport en vue de l’objectif neutralité carbone de 2050

Ryan Purcell
Ryan Purcell
Sr. Director, Engagement Management - Supply Chain, Coupa

Ryan is a Supply Chain leader with 14+ years of experience at the intersection of global public health, supply chains, sustainability and technology.

He has consulted on supply chain design in over 30 countries across six continents and myriad industries including customers in the commercial and public sectors, as well as the US Department of Defense. In the public health domain, he has advised the WHO, The Global Fund, World Bank, and the Bill and Melinda Gates Foundation, amongst other international organizations on programs ranging from HIV/AIDS testing and treatment, Maternal and Child Health, Family Planning, Malaria Prevention, and COVID-19 vaccination. Ryan completed his undergraduate and graduate studies in Industrial & Operations Engineering at the University of Michigan and is an En-ROADS Climate Ambassador.

Temps de lecture : 7 mins
Saint-Gobain optimise sa supply chain transport en vue de l’objectif neutralité carbone de 2050

Paru initialement le 8 décembre 2021, mis à jour le 7 février 2022.

Compagnie de Saint-Gobain S.A., fabricant mondial de matériaux basé à Paris et exploitant de nombreuses marques reconnues à travers l’ensemble du globe, s’est donné pour mission d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. En optimisant sa supply chain, l’entreprise a su générer des résultats significatifs et se place ainsi en bonne voie pour réaliser son objectif.

Avec son initiative Net-Zéro Carbone, Saint-Gobain s’engage à atteindre « zéro émission nette » d’ici 2050 en réduisant les émissions directes et indirectes de dioxyde de carbone dans sa chaîne de valeur1. Sa feuille de route prévoit différentes étapes et intègre des engagements pour 2025 et 2030. L’entreprise a d’ores et déjà rempli certains objectifs et devrait réduire de 20 % ses émissions de Scope 1 et 2 d’ici à 2025.

Cet engagement pour la neutralité carbone guide les actions et décisions à tous les niveaux de l’organisation. Le nouveau plan stratégique de l’entreprise, « Grow & Impact », est destiné à accélérer sa croissance tout en produisant un impact environnemental positif2. « Notre vision est de devenir le leader mondial de la construction durable tout en offrant une alternative à la construction lourde. Dans un monde qui s’engage aujourd’hui en faveur de la neutralité carbone, Saint-Gobain souhaite fournir un ensemble complet de solutions permettant d’apporter une réponse à trois grands enjeux de notre temps : réduire drastiquement les 40 % d’émissions de CO2 liées au secteur de la construction, préserver les ressources naturelles et faire face au défi de l’urbanisation rapide dans les pays émergents. », déclare Benoit Bazin, directeur général du groupe Saint-Gobain.

Optimisation du transport : la clé pour réduire les émissions liées à la supply chain

Saint-Gobain accorde une attention particulière à l’impact environnemental du transport au sein de ses activités de fabrication et de distribution. En 2012, Saint-Gobain Distribution Bâtiment a lancé Evoluvert, une démarche qui vise à optimiser les itinéraires de livraison, le regroupement des commandes et le transport multimodal, en recourant notamment à des camions double plancher, des véhicules au gaz naturel et des voitures électriques. Jusqu’à présent, cette approche a permis à l’entreprise d’économiser plus de 25 000 tonnes d’émissions.

Visionnez notre webinar à la demande sur la durabilité de la supply chain avec la participation du MIT Center for Transportation & Logistics et de Fabricio Saraiva Moreira de Saint-Gobain.

L’entreprise a depuis étendu son modèle à de nouvelles divisions dans le monde entier, avec des progrès notables pour ses opérations dans la région LATAM, notamment en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique et au Pérou. Le Brésil, plus grand pays dans lequel intervient l’entreprise sur le territoire latino-américain, a tiré d’importants bénéfices de l’optimisation de ses itinéraires. Avec plus de 1,7 kilomètre d’autoroute, 3 900 itinéraires et plus de 13 000 configurations de réseau potentielles, Saint-Gobain a été en mesure d’analyser des réseaux logistiques majeurs et d’identifier des synergies entre différentes filiales. Selon Fabricio Saraiva Moreira, Operational Excellence Director LATAM chez Saint-Gobain : « Il y a forcément un moment où deux entreprises empruntent le même itinéraire, pour livrer des biens à des clients situés dans la même ville, ou la même zone ».

Grâce à ces efforts, déployés sur plus de 60 projets au cours de l’année dernière, ainsi qu’aux avantages de la solution Supply Chain Modeler de Coupa, plusieurs filiales du groupe Saint-Gobain ont pu réduire de 40 à 60 % leurs émissions liées au transport.

Une tour de contrôle dédiée au transport

La solution pour optimiser les opérations de transport et réduire les émissions de carbone ? La mise en place d’une tour de contrôle. Pour ses activités en Amérique latine, l’équipe de la tour de contrôle compte sur l’appui de plusieurs acteurs industriels avec lesquels elle cherche à optimiser les flux logistiques en identifiant des synergies.

Ce concept de tour de contrôle a vu le jour en 2016, lorsque la division LATAM a bénéficié de l’aide d’un cabinet de conseil externe pour l’analyse et l’optimisation de ses itinéraires de transport. Au vu des résultats immédiats, Saint-Gobain décide alors d’engager un responsable et trois analystes qui se consacreront à l’optimisation des itinéraires. En 2019, l’entreprise met en œuvre LLamasoft (qui a depuis rejoint Coupa) et commence à étendre le concept à d’autres pays.

Saint-Gobain utilise ainsi le benchmarking pour comparer les différents modèles de transport, mais son but premier est de tirer parti de synergies potentielles entre ses différentes filiales, sans interférer avec les missions et objectifs individuels de chacune d’entre elles. Comme le précise Fabricio Moreira : « Nous sommes un groupe composé de plusieurs entités et nous tenons à préserver l’autonomie de chaque unité opérationnelle. Nous n’intervenons pas dans leur planification ou leur travail quotidien. ».

Afin de préserver cette autonomie, l’entreprise a constitué une équipe qui dispose d’une vue holistique sur l’organisation et se consacre à l’identification ainsi qu’à l’analyse d’opportunités dans le secteur du transport. À l’heure actuelle, ce sont 16 unités opérationnelles qui contribuent à la réduction de deux KPI stratégiques : la réduction des coûts et des émissions. Cette équipe intervient en tant que service transversal, partagé sur l’ensemble de la région, avec pour mission de comprendre les besoins de chaque unité opérationnelle et de leur proposer des scénarios adaptés. Pour Fabricio Moreira, en fusionnant cette équipe avec le service Achats de chaque unité opérationnelle, l’entreprise est en mesure de collaborer en faveur de l’excellence opérationnelle.

Des décisions durables

Saint-Gobain fait appel à Coupa pour concevoir et mettre en œuvre ses initiatives d’optimisation en matière de transport. Désormais, pour aider les responsables des unités opérationnelles à évaluer les coûts et prendre des décisions, l’entreprise leur propose différents scénarios. Ils sont ainsi en mesure de sélectionner celui qui répond le mieux à leurs besoins. Par exemple, lorsqu’un acteur de la supply chain cherche à savoir où implanter un nouveau centre de distribution, il peut à présent s’appuyer sur les données et l’expertise d’analystes pour prendre des décisions optimales qui tiennent également compte de la durabilité et des émissions de CO2.

« Chaque entreprise est en mesure de prendre la décision la mieux adaptée à ses besoins. Il n’y a pas de règle qui dicte ce qu’elle doit faire. Chacune a ses propres objectifs à atteindre sur la base des engagements établis pour 2025, 2030 et 2050. », indique Fabricio Moreira.

Saint-Gobain travaille également en partenariat avec des fournisseurs 3PL sur l’utilisation d’un calculateur d’émissions pour l’identification des solutions les plus durables. Cette initiative a en partie permis de mettre en place quatre véhicules électriques pour le secteur du retail et de mener des études sur l’utilisation du gaz naturel et des panneaux solaires pour les camions. De plus, l’entreprise a lancé en octobre 2020 un projet facilitant l’analyse rapide des facteurs transport et émissions dans chaque pays. Saint-Gobain recherche également des opportunités externes, avec d’autres entreprises, pour limiter les parcours à vide sur les trajets retour. Une récente collaboration avec Heineken a permis de réduire les émissions carbone de 40 % !

Coupa aide ses clients à renforcer leur durabilité et à produire un impact mesurable pour leur entreprise et la société dans son ensemble. La plateforme leur permet d’aligner insights et données fournisseurs pour atteindre leurs objectifs ESG et minimiser leurs émissions en optimisant l’intégralité de la supply chain.

Découvrez comment Coupa aide les entreprises à améliorer leur impact environnemental dans notre Rapport Environnement, Social et Gouvernance Coupa 2021.

Sources :

1 « Net Zero Carbon », Saint-Gobain
2 « Communiqué de presse : Journée investisseurs Saint-Gobain et nouveau plan stratégique « Grow & Impact » », Saint-Gobain, 6 octobre 2021.