Pétrole et gaz : après le bilan de 2020, cap sur l’avenir

Armando Urias
Armando Urias
VP Coupa - Southwest

Armando Urias, VP Coupa - Southwest, is a seasoned software sales executive with a passion for driving real results. He has spent the majority of his career working with various Oil & Gas companies to enable business transformation, and currently resides in Houston, TX.

Temps de lecture : 10 mins
Pétrole et gaz : après le bilan de 2020, cap sur l’avenir

L’année 2020 a été plus incertaine que jamais pour le secteur du pétrole et du gaz, ce qui s’explique en grande partie par la pandémie ainsi que les perturbations de la supply chain, la volatilité de la demande et l’effondrement de l’industrie du voyage qui s’en sont suivis dans le monde entier. Selon l’IATA (International Air Transport Association), le nombre de voyageurs a chuté de 30 % par rapport à 2019 et la production de pétrole aux États-Unis est passée de 13 millions de barils par jour en 2019 à 11,2 millions.

Face à ces incertitudes, une grande agilité opérationnelle est on ne peut plus nécessaire pour avancer sans encombres. Voyons quels enseignements les entreprises du secteur pétrole et gaz peuvent tirer de la volatilité de 2020 afin de mieux se positionner en 2021.

Économies et responsabilité sociétale : les leçons de 2020 

Entre propagation de la maladie et fermeture des entreprises, l’épidémie de COVID-19 a bouleversé le monde entier. Pour prospérer dans un tel contexte, les entreprises du secteur pétrole et gaz doivent gagner en visibilité et contrôle sur les coûts, et remplir leurs objectifs de durabilité, notamment la réduction des émissions de carbone. Qu’est-ce que cela signifie ?

La maîtrise des coûts est primordiale 
En 2020, les entreprises ont dû faire plus avec moins, étant donné des coupes budgétaires considérables. Comme l’affirme Martin Brotschul, responsable chez Deloitte, « La tendance actuelle à dépenser moins doit être une opportunité pour augmenter le retour sur investissement. »

Le retour sur investissement doit être clairement déterminé pour toutes les initiatives, et la priorité doit être donnée à celles qui sont susceptibles d’apporter des résultats dès la première année. En outre, l’EIA (Agence américaine pour l’information sur l’énergie) prévoit pour le quatrième trimestre de 2020 un prix moyen de 42 dollars le baril  de pétrole brut, après un bon début d’année à 64 dollars le baril

La volatilité des prix du pétrole ajoutée à d’autres pressions résultant de la pandémie ont entraîné la nécessité de :

  • Contrôler les coûts en facilitant la capture et l’analyse plus rapides des dépenses et en réduisant les coûts sur le long terme. 
  • Gagner en visibilité sur les coûts liés aux projets et les domaines propices aux économies. 
  • Améliorer la prévisibilité afin d’anticiper les évolutions de la demande plutôt que de simplement réagir à ces changements. 

Selon Martin Brotschul, « Il est primordial de se concentrer sur la gestion des coûts, compte tenu de la situation actuelle du secteur pétrolier et des prévisions annoncées pour le reste de l’année qui s’étendront probablement à l’année prochaine. Le contrôle des coûts, la visibilité et la prévisibilité sont plus que jamais nécessaires dans ce contexte. On ne peut qu’insister sur l’importance de ces besoins, qui concernent toutes les entreprises ».

La mise en place de stratégies d’optimisation des coûts efficaces, telles que l’utilisation d’outils analytiques pour identifier les économies potentiellement réalisables dans la supply chain, ou la rétention des compétences stratégiques au moment de réduire les effectifs, sont des éléments clés pour encourager l’excellence opérationnelle dans le secteur pétrole et gaz en 2021.

La durabilité reste la priorité des parties prenantes 
Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux questions environnementales. Par conséquent, les entreprises doivent répondre à leur demande en proposant des produits durables qui contribuent à réduire l’empreinte carbone de leur supply chain. Elles doivent également servir d’exemple au sein de leur industrie en déterminant comment maximiser la production tout en limitant l’impact sur l’environnement. Dans le même temps, la durabilité étant désormais au cœur des décisions d’investissement, les préoccupations des parties prenantes à ce sujet doivent être considérées avec attention.

Les acteurs du secteur pétrole et gaz recherchent aujourd’hui des fournisseurs qui partagent leurs objectifs de responsabilité sociétale. Grâce aux technologies digitales, et notamment aux solutions de Business Spend Management (BSM), les entreprises réduisent leur empreinte carbone et bénéficient des insights nécessaires pour prendre des décisions avisées concernant leurs fournisseurs.

Les fusions et acquisitions exigent visibilité et contrôle sur les dépenses
Limitées en 2019, les fusions et acquisitions ont connu une hausse en 2020 avec des opérations importantes résultant de la consolidation d’entreprises en vue de réduire les coûts.

Il est ainsi nécessaire pour les entreprises de maximiser la valeur de ces intégrations et de parvenir à réaliser des économies en atteignant des objectifs de synergie, c’est-à-dire en remplissant les objectifs de l’opération de fusion-acquisition en matière de chiffre d’affaires, de coûts et de finances. Pour cela, des contrôles doivent être mis en place pour en finir avec les dépenses inutiles, telles que les achats hors contrat.

Prenons l’exemple de Beach Energy, société à moyenne capitalisation spécialisée dans la production de pétrole et de gaz, basée en Australie. À travers la rationalisation de ses processus opérationnels, elle a considérablement amélioré la visibilité et le contrôle sur les dépenses dans l’ensemble de l’entreprise. Résultat : Beach Energy dépasse de 150 % les objectifs de synergie de ses acquisitions.

 

Comment se préparer au mieux pour l’avenir ?
 

Comment se préparer au mieux pour l’avenir ?

« Nous avons pu constater lors des précédentes récessions que celles-ci s’accompagnent d’une inflation rapide », déclare Martin Brotschul. « Si les entreprises adoptent une stratégie agressive et réduisent les coûts lorsque les prix du pétrole sont bas, historiquement, elles voient leurs coûts grimper en flèche à la reprise des marchés. Comment faire alors pour mettre en place un processus ou système permettant non seulement de réduire les coûts à court terme, mais également de maîtriser ces coûts à long terme ? »

Avec l’aide de technologies BSM, les entreprises du secteur pétrole et gaz sont en mesure d’optimiser les coûts, d’atteindre des objectifs de synergie et d’intégrer des pratiques durables au sein de leurs activités.

Les systèmes non unifiés conduisent au cloisonnement des informations dans les différents domaines opérationnels, ce qui limite les possibilités de bénéficier d’insights pertinents à partir des données disponibles à travers l’ensemble de l’entreprise et de la supply chain. Les solutions BSM permettent d’éliminer les silos pour améliorer la visibilité sur les données essentielles et aider les entreprises à obtenir les résultats suivants :

Contrôle des dépenses
Améliorer la visibilité sur l’ensemble des dépenses est un enjeu particulièrement important dans le contexte actuel, qui impose aux entreprises de faire plus avec moins. Une technologie qui centralise le processus de contrôle des dépenses peut aider les entreprises du secteur pétrole et gaz à fonctionner plus efficacement en remplaçant les systèmes obsolètes et en regroupant toutes les dépenses en un seul et unique endroit.

Un système BSM complet est l’élément indispensable pour contrôler les coûts relatifs aux projets. En période de redressement des marchés, les entreprises peuvent ainsi optimiser leurs coûts et obtenir une visibilité en temps réel sur l’ensemble de leurs dépenses.

Mise en place de contrôles pour la gestion des fournisseurs
Dans l’industrie du pétrole et du gaz, les entreprises ont besoin de mesurer les risques fournisseurs liés à l’environnement et à la supply chain. Elles doivent aussi gérer les fournisseurs de manière efficace, afin de s’assurer qu’ils respectent les protocoles en place.

Une solution BSM unifiée facilite la collaboration avec les fournisseurs, sans frais supplémentaires. Elle fournit aux entreprises la visibilité nécessaire sur les performances des fournisseurs, leur apportant ainsi la garantie de collaborer avec les meilleurs pour atteindre leurs objectifs de durabilité.

Agilité accrue
Le climat d’incertitude qui s’est installé en 2020 rend plus indispensable que jamais l’agilité au sein de l’entreprise. En donnant aux services Achats des entreprises l’opportunité de prendre des décisions plus rapides et plus précises, grâce aux insights de la communauté, la technologie BSM favorise l’agilité en matière d’innovation.

Les acteurs du secteur pétrole et gaz ont quant à eux la possibilité de mesurer l’impact de leurs initiatives en matière de responsabilité sociétale en comparant leurs objectifs avec les résultats obtenus.

 

La technologie au service des entreprises dans un environnement en pleine mutation

 

La technologie au service des entreprises dans un environnement en pleine mutation

Pour prospérer dans le contexte actuel, les entreprises du secteur pétrole et gaz doivent s’adapter aux évolutions constantes. Elles peuvent ainsi compter sur la technologie afin de rationaliser leurs processus. Les solutions BSM leur apportent la visibilité nécessaire pour contrôler leurs dépenses, atténuer les risques fournisseurs et prendre les bonnes décisions, ce qui contribue à améliorer leurs performances.

En 2021, les organisations pétrolières et gazières qui souhaitent se démarquer devront déterminer leur positionnement. Pour y parvenir, elles auront besoin d’un système intégré et centralisé.

Téléchargez la toute dernière infographie Deloitte et Coupa (disponible en anglais) pour plus d’informations sur les tendances du secteur pétrole et gaz, afin de vous préparer au mieux pour 2021.
Venez découvrir aux côtés de Coupa et Deloitte comment les entreprises du secteur pétrole et gaz tirent parti du Business Spend Management pour optimiser leur valeur, dans notre webinar How Business Spend Management Unlocks Value for Oil & Gas Companies (disponible en anglais).